0 km
Mission Raumfahrt
Ariane 5 starten
Démarrer

Space Culture

Le vol spatial dans la culture populaire

Longtemps déjà avant le lancement de la première fusée, des poètes, des peintres et des réalisateurs de films nous faisaient déjà rêver d’un voyage vers la Lune et vers des planètes et des étoiles lointaines dans leurs oeuvres. Certaines de ces oeuvres ont d’ailleurs poussé des pionniers de la technique à entreprendre une activité dans le vol spatial réel. La culture populaire continue d’ailleurs à nous inspirer pour repousser les frontières de ce qui est faisable dans le vol spatial.

Billets

Partez en mission dans l'espace.

Billets

Expreinte

ÉDITEUR

Verkehrshaus der Schweiz
Lidostrasse 5
CH-6006 Luzern

+41 (0) 41 370 44 44
mail@verkehrshaus.ch

CONCEPT

wps medienservice AG
Heimstrasse 46
CH-8953 Dietikon
wps.ch

EXÉCUTION

Joinbox GmbH
Brückfeldstrasse 16
CH-3012 Bern
joinbox.com

 

Expreinte

1. CONTENU DE L’OFFRE EN LIGNE

L’auteur n’assume aucune garantie quant à l’actualité, l’exactitude, l’intégralité ou la qualité des informations mises à disposition. Des prétentions en matière de responsabilité à l’encontre de l’auteur portant sur des dommages matériels ou immatériels occasionnés du fait de l’utilisation ou de la non-utilisation des informations présentées ou de l’utilisation d’informations erronées et incomplètes sont par principe exclues en l’absence d’une faute préméditée ou grossière démontrée de l’auteur. Toutes les offres sont émises sous toute réserve et sans engagement. L’auteur se réserve expressément le droit de modifier, compléter ou effacer des parties de pages ou l’ensemble de l’offre sans avertissement séparé ou de suspendre temporairement ou définitivement la parution.

2. REFERENCE ET LIENS

Lors de références directes ou indirectes à des sites Internet de tiers (« Hyperlinks ») qui ne relèvent pas du domaine de responsabilité de l’auteur, une obligation d’assumer la responsabilité peut prendre effet uniquement si l’auteur a connaissance des contenus et s’il a la possibilité technique et qu’il peut être raisonnablement exigé de lui d’empêcher l’utilisation en cas de contenus illicites.L’auteur déclare ici expressément qu’aucun contenu illégal n’était reconnaissable sur les pages à relier à la date de la détermination des liens. L’auteur n’a aucune influence sur la conception actuelle et future, les contenus ou les droits d’auteurs des pages reliées/référencées. C’est pourquoi il se distance ici expressément de tous les contenus de toutes les pages reliées/référencées qui ont été modifiées après la création des liens. Cette constatation est applicable à tous les liens et à toutes les références créées dans le cadre de la propre offre Internet ainsi qu’aux inscriptions de tiers dans les livres d’hôtes, forums de discussion, répertoires de liens, listes de mailing et toutes autres formes de banques de données créées par l’auteur dans la mesure où des accès externes d’écriture sont réalisables sur leurs contenus. Seul l’offrant de la page référencée et non celui qui fait uniquement référence à la publication respective par le biais de liens se porte garant des contenus illégaux, erronés ou incomplet et en particuliers des dommages résultant de l’utilisation ou de la non-utilisation d’informations ainsi présentées.

2. REFERENCE ET LIENS

Lors de références directes ou indirectes à des sites Internet de tiers (« Hyperlinks ») qui ne relèvent pas du domaine de responsabilité de l’auteur, une obligation d’assumer la responsabilité peut prendre effet uniquement si l’auteur a connaissance des contenus et s’il a la possibilité technique et qu’il peut être raisonnablement exigé de lui d’empêcher l’utilisation en cas de contenus illicites.L’auteur déclare ici expressément qu’aucun contenu illégal n’était reconnaissable sur les pages à relier à la date de la détermination des liens. L’auteur n’a aucune influence sur la conception actuelle et future, les contenus ou les droits d’auteurs des pages reliées/référencées. C’est pourquoi il se distance ici expressément de tous les contenus de toutes les pages reliées/référencées qui ont été modifiées après la création des liens. Cette constatation est applicable à tous les liens et à toutes les références créées dans le cadre de la propre offre Internet ainsi qu’aux inscriptions de tiers dans les livres d’hôtes, forums de discussion, répertoires de liens, listes de mailing et toutes autres formes de banques de données créées par l’auteur dans la mesure où des accès externes d’écriture sont réalisables sur leurs contenus. Seul l’offrant de la page référencée et non celui qui fait uniquement référence à la publication respective par le biais de liens se porte garant des contenus illégaux, erronés ou incomplet et en particuliers des dommages résultant de l’utilisation ou de la non-utilisation d’informations ainsi présentées.

3. DROITS D'AUTEUR ET DE MARQUE

L’auteur s’efforce de respecter dans toutes les publications les droits d’auteur sur les illustrations, graphiques, documents sonores, séquences vidéos et textes utilisés, d’utiliser des illustrations, graphiques, documents sonores, séquences vidéos et textes qu’il a lui-même réalisés et d’avoir recours à des graphiques, documents sonores, séquences vidéos et textes qui ne relèvent pas de droits de licence. Toutes les marques et tous les signes distinctifs nommés dans le cadre de l’offre Internet et protégés le cas échéant par des tiers sont assujettis sans restrictions aux dispositions de la loi respectivement valable en matière de marques/signes distinctifs ainsi qu’aux droits de propriété du titulaire respectivement enregistré. La simple nomination ne doit pas permettre de conclure que les marques ne sont pas protégées par les droits d’une tierce personne!Le droit de reproduction relatif aux objets publiés qui ont été réalisés par l’auteur en personne est exclusivement réservé à l’auteur des pages. Une reproduction ou utilisation de tels graphiques, documents sonores, séquences vidéos et textes dans d’autres publications électroniques ou imprimées n’est pas autorisée sans l’approbation formelle de l’auteur.

4. PROTECTIONS DES DONNÉES

Dans la mesure où l’offre Internet donne la possibilité d’entrer des informations personnelles ou professionnelles (adresses électroniques, noms, adresses postales), l’indication de ces informations par l’utilisateur a lieu expressément de plein gré. Il est possible d’avoir recours et de régler les services proposés également sans l’indication de telles informations ou par indication de données anonymes ou d’un pseudonyme – dans la mesure où cela est techniquement réalisable et où cela peut être raisonnablement exigé. L’utilisation des renseignements de contact publiés dans le cadre de la mention de l’éditeur ou de données comparables – par exemple adresses postales, numéros de téléphone ou de téléfax ainsi qu’adresses électroniques – par des tiers en vue de l’envoi d’informations non expressément demandées est interdite. Le droit d’entreprendre des démarches juridiques à l’encontre des expéditeurs de dénommés spam-mails lors de violations de cette interdiction est expressément réservé.

5. VALIDITÉ JURIDIQUE DE LA PRESENTE EXCLUSION DE LA RESPONSABILITÉ

La présente exclusion de la responsabilité doit être considérée comme étant un élément constitutif de l’offre Internet à partir de laquelle il a été fait référence à cette page. Si des parties ou certaines formules de ce texte ne correspondent pas, plus ou non intégralement à la situation juridique, les autres parties du document demeurent néanmoins intactes tant en ce qui concerne leur contenu que leur validité.

Heures d'ouverture

Du lundi au dimanche: 10.00 – 17.00

Ouvert tous les jours!

Tous les horaires d'ouverture

Planétarium

Mondes lointains

Voyagez avec nous dans le monde des étoiles. Une technologie de pointe nous permet de transformer par n'importe quel temps la coupole du planétarium en un magnifique ciel étoilé. Vivez une aventure sidérale inoubliable confortablement installé dans votre fauteuil!

Shows

Plan d'exposition

L’exposition relative à l’espace du Musée des Transports vous invite à vous promener dans différents sujets et mondes. La pièce maîtresse de l’exposition est la plateforme de recherche EURECA de l’ESA, qui est allée dans l’espace. Il s’agit d’un des rares exemples de satellite qui est revenu intact sur Terre. Pour la première fois, il est présenté avec ses panneaux solaires déployés. Le clou des interactions est le « Space Transformer », un cube dans lequel l’on peut entrer tournant sur son axe diagonal destiné à faire comprendre aux personnes qui se trouvent à l’intérieur que, dans une station spatiale, « haut » et « bas » sont des termes tout relatifs. Dans un paysage martien, trois répliques d’astromobile grandeur nature sont présentées et une longue rangée de vitrines montre l’histoire du vol spatial depuis ses origines. Les autres sujets traités sont la course à l’espace ainsi que l’exploration de la Lune et de l’espace profond.

Plan d'exposition (PDF)

Cinéthéâtre

Journey to Space

Dans la cinéthéâtre, nous montrons le film «Journey to Space».  «Journey to Space» met à profit notre appétit insatiable d’horizons nouveaux et de découvertes lointaines, une vision qui va certainement inspirer les rêveurs et explorateurs en herbe d’aujourd’hui. Le moment est venu pour notre espèce – pour citer Carl Sagan – de «franchir le grand océan cosmique». Prochain arrêt: Mars!

Journey to Space

 

Time & Space

Le temps et l’espace

Le temps qui s’est écoulé depuis l’apparition de l’univers est aussi étourdissant que la distance qui nous sépare des galaxies lointaines. L’astrophysicien Ben Moore essaye de nous aider à appréhender ce temps. Les horloges atomiques sont extrêmement précises. Elles jouent un rôle primordial dans le vol spatial, notamment dans les satellites de navigation. Plus ces horloges sont précises, plus la détermination de la position sera elle aussi précise.

Deep Space

L’espace profond

À ce jour, seules des sondes se sont rendues dans l’espace au-delà de la Lune : des véhicules spatiaux non habités qui envoient des images et des données scientifiques à la Terre lorsqu’ils passent au large de planètes, tournent autour d’elles ou s’y posent. La mission Rosetta a même réussi à poser un atterrisseur sur une comète. Le projet CHEOPS, la première mission de l’ESA dirigée par la Suisse, a pour objectif d’explorer des exoplanètes, c’est-à-dire des planètes se trouvant en dehors de notre système solaire, à l’aide d’un télescope spatial.

Mars

Des astromobiles sur la planète rouge

L’Homme rêve depuis longtemps d’aller sur Mars et même de s’y installer durablement. On ne sait pas encore, aujourd’hui, quand les premiers hommes pourront entreprendre ce long et périlleux voyage. Nous devons d’abord laisser des astromobiles télécommandées ou mi-autonomes se rendre sur la surface de la planète rouge et l’explorer pour nous.

Space Activities

Activités dans l’espace

Que fait l’homme dans l’espace et comment s’y prépare-t-il ? La réplique d’un module de la station spatiale internationale ISS, un centre de contrôle avec des données en direct et enregistrées provenant de l’espace, ainsi que divers dispositifs d’expérimentation en donnent une idée. L’entraîneur multiaxe est inspiré d’un simulateur qui, au début des années 1960, préparait les astronautes Mercury américains au cas où leur capsule partirait en vrille.

Space Transformer

Vivre dans l’espace

Dans une station spatiale, « haut » et « bas » sont des termes relatifs. Le « Space Transformer », un cube dans lequel l’on peut entrer tournant sur lui-même, montre aux visiteurs ce qui se passe quand le plafond devient la paroi et la paroi le sol. Il est complété par des objets originaux appartenant à l’astronaute suisse Claude Nicollier et d’autres pièces d’exposition qui illustrent la vie dans l’espace.

Rocket Engineering

La technique de la fusée

La fusée est le symbole du vol spatial. Elle nous permet de nous libérer de la force d’attraction de la Terre et d’accéder à l’espace qui, d’après une définition internationale, commence à 100 km d’altitude. De nombreux modèles illustrent l’histoire des fusées.

Space Race

La course à l’espace et l’exploration de la Lune

Avec les premiers succès dans le vol spatial, dans les années 1950 et 1960, une course entre les superpuissances de l’époque a commencé. Les courses au premier satellite et au premier homme dans l’espace ont été remportées par l’Union soviétique, mais les États-Unis ont envoyé les premiers et à ce jour les seuls hommes sur la Lune. La Lune reste au centre de la recherche.

Timeline

Ligne du temps : l’évolution du vol spatial

La ligne du temps présente l’évolution du vol spatial depuis le passé jusqu’au futur proche à l’aide de photos, de films et d’objets. Elle est régulièrement complétée par de nouveaux événements.

Hall of Fame

Salle des trophées : visiteurs éminents au Musée

Au cours du temps, des astronautes, des cosmonautes et d’autres exposants du vol spatial ont visité le Musée des Transports. Ils y ont fait des présentations, signé le registre des visiteurs ou même laissé une empreinte de main. Nous nous réjouissons de la visite d’autres visiteurs éminents.